Les échanges entre les gens sont définis par des critères bien spécifiques. Avant tout, quand vous rencontrez un coréen, il aura tendance à vous demander votre âge dès le début de votre conversation. Ce n’est par indiscrétion, mais pour permettre a votre interlocuteur de se positionner vis à vis de vous. Il emploiera le vouvoiement ou le tutoiement, et se permettra de vous demander certaines choses, comme aller lui acheter à manger par exemple. Ce type de situation peut très bien se produire sur le lieu de travail, comme dans la vie privée d’une personnes.

Il y a d’autres critères qui peuvent déterminer la position d’une personne par rapport à une autre, c’est le statut social d’une personne ou un supérieur hiérarchique. Les salariés ne sont pas censé quitter leur travail avant leur responsable, ça donne une mauvaise image. De plus, les employés se réunissent régulièrement à la fin de la journée de travail pour manger et boire ensemble. C’est un choix culturel qui est très répandu en Corée du Sud. C’est une manière de rapprocher le personnel d’une entreprise. Ces soirées sont chapeautées par le chef d’entreprise ou le manager de l’équipe quand c’est une grande structure, et sont donc fortement conseillées. Même si ces soirées ont l’air d’une pure détente, il faut savoir que c’est important d’y participer car vous pouvez à l’inverse, vous retrouver rejeté par le reste du groupe. Bien évidemment, certains chefs d’entreprise ne fonctionnent pas de cette manière avec leurs employés.

Cet aspect culturel est donc enseigné aux enfants dès leur plus jeune âge. Il ont intégré cette notion pour leur première rentrée scolaire. Dans la culture coréenne, une personne qui est plus âgée que vous aura toujours raison. Vous ne pourrez pas lutter sous peine de vous faire réprimander par autrui. Votre interlocuteur se positionnera donc toujours dans la relation junior/senior.

Un autre comportement est à observer en présence de vos ainés. Quand une personne plus âgée que vous vous propose de partager un repas avec elle, laisser le s’assoir le premier et attendez qu’il vous invite à boire et manger pour commencer.

Les rapports entre coréens peuvent parfois ne pas être compris d’un étranger. Ces derniers ne s’attendent à ce que vous connaissiez leur culture. Cependant, respectez les seniors même si certains d’entre eux n’hésiteront pas à profiter de leurs privilèges.

Enregistrer