La Corée du Sud est une île avec un paysage tout en relief car les habitants à la ville comme à la campagne aiment faire des randonnées. Donc, vue d’en haut, le pays a des villes ou sont concentrées l’architecture moderne et la technologie, mais tout le reste n’est que nature. Dès que vous sortez de ces villes, vous arrivez directement au pieds des collines et des montagnes ce qui facilite l’accès aux sentiers de randonnées pour la population.

C’est un loisir que peuvent ce permettre les habitants des provinces de Chungcheongbuk-do et Chungcheongnam car ce sont les seuls à être complètement dans les terres. Contrairement aux autres provinces qui profitent à la fois de la mer et de la montagne. Sur le plan culturel, vous vous en doutez, cette partie de la Corée n’est pas en reste ! Elle abrite de nombreux temples anciens, notamment les plus magnifiques de la région qui sont nichés au cœur des montagnes. Il y a aussi 3 parcs nationaux à visiter.

Il y a une part d’histoire dans cette région
Cette région partage le savoir des moines. En 1377 à Cheongju, le premier livre en caractères métalliques mobiles imprimé a été réalisé par des moines bouddhistes. Il centralise la connaissance des grands maitres bouddhistes zen de l’époque. Son titre complet est « Baegun hwasang chorok buljo jikji simche yojeol ». Il existes plusieurs copies dans le monde, mais c’est à Paris que l’original est entreposé, à la bibliothèque nationale de France. Il est inscrit au registre de l’Unesco depuis 2001 dans la catégorie « Mémoires du Monde ».

Un autre point historique, une autre époque
Le roi Muryeong est enterré avec le reste de sa famille sur ces terres et a vécu au 5ème siècle. C’est un roi qui régnait sur la Corée qui avait pour capitale la ville de Baekje. Il a développé les échanges diplomatiques avec le royaume de Silla, de Gaya la Chine pour repousser la menace que représentait le royaume de Goguryeo, qui s’étendait sur une partie de la Corée et de la Mandchourie. Ils souhaitaient prendre le pouvoir sur les autres régimes en place.
Le tombeau du roi Muryeong est resté caché pendant 1500 ans et a échappé aux pillages car il a été découvert à la fin du XXème siècle. Les six autres tombes ont été quant à elles pillées au début du 20ème siècle. Ces tombeaux sont recouverts de magnifiques peintures murale. Cependant, à cause du dioxyde de carbone émis par les visiteurs, les peintures étaient endommagées. Une reconstitution a l’identique du tombeau du roi a été recréée à l »identique pour permettre aux visiteurs de la contempler.

Un troisième site historique à visiter
A cours des siècles, les rois de Paekche ont déplacé à trois reprises la capitale de leur royaume. Des sites ancestraux,  » les « capitales Paekche » du Ve siècle «  symbolisent la dernière période de ce royaume. A cette époque, la Corée était divisée en 3 royaumes. Vous aurez donc accès aux vestiges de cette ère. Voyagez dans le passé en visitant ces lieux : la forteresse Busosanseong, les tombes royales de Songsan-ri liées à la capitale Ungjin (actuelle Gongju), le temple Jeongnimsa, les tombes royales de Neungsan-ri et les remparts de Naseong liés à la capitale Sabi (actuelle Buyeo), le palais royal de Wanggung-ri et le temple Mireuksa à Iksan, liés à la deuxième capitale Sabi.

 

Visitez Chungcheong

Le temple de Guinsa est le plus grand temple du pays avec un capacité d’accueil qui va jusqu’à 10 000 moines. Ce monastère possède son propre espace agricole qui permet de nourrir tout ses résidents. Et pour info, les moines sont végétariens.

Le temple Haeinsa est en altitude et jouit d’une grande plénitude pour les personnes qui recherchent le calme et la méditation. Les moines de ce temple ont rédigés un recueil « le Tripitaka Koreana » que vous pourrez voir lors de votre visite. Cet héritage est très précieux et a été protégé par les moines de ce temple pendant plusieurs siècles.

Le parc national de Woraksan est considéré comme l’un des plus beaux sites de Corée. Pendant votre randonnée, rendez-vous au temple de Beopjusa qui se trouve sur le Mont Songnisan et qui date de l’ère Koryo. Ce sanctuaire est renfermes plusieurs statues de Bouddha dont la plus grande au monde du nom de « Cheongdongmireukbul ».

Le parc national de Seoraksan est renommé pour son eau minérale et le temple de « Baekdamsa » que est dissimulé au coeur de ses montagnes. N’hésitez pas à réserver un guide local pour une durée de 3 jours pour vous accompagner lors de votre escapade.

Et pour un moment de pure détente, rendez-vous dans les sources de Suanbo ou vous pourrez expérimenter les sources chaudes, tièdes et froides et les autres bienfaits de la station thermale.

Si vous êtes amateurs de sport d’hiver, réservez un hôtel au pieds de ses stations de skis.

Le palais de Changdeokgung appartenait à la famille royale. Il a été construit au moyen âge. Son architecture ancestrale est en parfait état. Et vous aurez également le privilège de vous promener dans le jardin secret du palais qui, à l’époque était réservé à la famille royale.

La reconstitution du tombeau du roi Muryeong dont j’ai parlé dans le « point histoire ».

La ville de Bueyo était la capitale d’un grand royaume qui faisait de commerce avec le Japon et la Chine. La forteresse de Buyeo a été construite en 538 par le roi Seong. Elle fait partie du royaume de Baekje. Et cette capitale a été déplacée par trois fois dans le royaume par ses différents rois.

A tous les amateurs de bain de boue, c’est une expérience à vivre. La plage de Daecheon est particulière car elle possède des bains de boue. Si vous aimez faire la fête et qui vous n’avez pas peur de vous salir, la fête de la boue a lieu une fois par an. Daechon est une ville portuaire, il est donc possible de prendre le ferry pour visiter les îles environantes.

Le parc national de Gyeryongsan est parfait pour des randonnées car il y a une quizaine de pics de montagnes différents. En vous promenant dans le parc, vous découvrirez de magnifiques cascades d’eau à différents endroits.

L’endroit le plus prisé de la région est le parc Danyang. Vous pourrez gravir les sommets du « Sobaeksan » couverts d’azalées, et traverser les grottes de Gosu Donggul , ou aller voir le lac de Chungju (Chungjuho). Et en continuant sur le sentier, vous tomberez dans une étroite vallée qui dissimule le temple bouddhiste « Guinsa ».

Et en allant au nord, vous pourrez faire une excursion dans le dernier des trois parc national de Taean Haean.

Enregistrer

Enregistrer