cherry-blossomsAvril

Le Festival des cerisiers en fleur de Yeouido : pensez aux fleurs de cerisier qui fleurissent. Dans certains endroits vous avez des allées bordées de ces arbres. Imaginez une promenade au calme, avec la possibilité de vous assoir sur un banc pour les admirer plus longuement.

Biennale de Gwangju : tout comme la « Biennale mondiale de la céramique à Incheon » en avril, il y a une exposition de l’art contemporain international qui se retrouve à Gwangju, mais ce sont les années paires cette fois, et cela dure de juillet à novembre. Vous pourrez profiter d’un festival avec la Biennale en automne.

Festival international de Jeonju : c’est un festival qui met à l’honneur uniquement les films indépendants et souhaite surtout étendre sa notoriété au monde entier.

Festival de l’orge de Gochang : chaque année, vous pourrez fabriquez des gâteaux de riz à l’orge, de faire des jeux culturels, et profiter d’un concert organisé pour l’évènement.

Exposition de joaillerie à Iksan : il met à l’honneur le travail des joaillers, et offre la possibilité aux visiteurs de créer eux même leurs propres bijoux.

Festival Saemangeum de Gunsan : il regroupe tous les festivals locaux. Vous pourrez faire toutes sortes d’activités culturelles et sportives et gouter des spécialités locales avec des poissons de mer.

Mai

La fête le travail : le 1er mai, les coréens fêtent en même temps que la France ce jour qui est férié et qui a pour but de célébrer le combat des salariés pour leurs droits. Cependant, seul les grosses entreprises coréennes ferment ce jour-là contrairement aux petites structures qui restent ouvertes.

Le jour des enfants : c’est un jour férié (le 5 mai) qui permet aux parents d’amener leurs enfants en balade au zoo ou au parc d’attraction.

korail_temple_stay-202x300La fête des parents : ce n’est pas férié contrairement au jour des enfants mais c’est le jour de célébration de ses ainées. Les eanfants rendent visite à leurs parents (le 8 mai) et leur offre des cadeaux en signe de respect et d’amour.

Défilé à Jongmyo Daeje : comme vous pouvez le constater, les fêtes asiatiques sont souvent des parades somptueuses avec des costumes. Celui-ci a été créé pour rendre hommage à leurs ancêtres royaux et a lieu le premier dimanche du mois de mai. Il est très important et ce fait dans une ambiance solennelle. Il part de Gyeongbokgung et traverse le centre de Séoul pour arriver dans le sanctuaire royal de Jongmyo. Là, vous pourrez voir, les rituels ancestraux. Il est assez long et se déroule accompagné d’une musique traditionnelle.

Yeon Deung Ho : appelé aussi la fête des lanternes de lotus. Vous avez tous vu les lâchés de lanternes en papier à la nuit tombée dans des films ou des émissions. Elles embrasent le ciel et célèbrent la naissance de Bouddha (le 14 mai). Des lanternes sont accrochées dans les rues 1 mois avant la date et il y a 3 jours plus importants que les autres car c’est à ce moment-là qu’il y aura des rituels dans les temples. Il y a une parade avec des chars et des danseurs la veille. Et bien c’est ce que vous verrez si vous avez la chance d’être sur place à ce moment-là. Il faut savoir qu’un festival sera dans les rues des différentes villes en journée, et laissera la place à un défilé de lanterne dans la soirée. Certains temples bouddhiques à Séoul font partie intégrante de cette tradition c’est pourquoi le festival et le défilé le plus important se trouvera à Séoul.

L’âge de la majorité : en Corée, on célèbre les jeunes qui ont 20 ans en âge coréen (calendrire lunaire). Ils reçoivent 3 cadeaux symboliques : une fleur, un parfum et un bisou.

Anniversaire de la naissance de Bouddha : il y a une soirée au mois de mai qui voit fleurir des guirlandes lumineuses en papier à la nuit tombée dans les rues principales et dans les temples. Pour terminer pas le lâcher de lanterne dans le ciel.

Festival international du mime de Chuncheon : il y a des artistes en tout genre dans les rues de la ville qui présentent leur art : artistes de rue, magiciens, acrobates …

Fête chamanique de Dano : cette fête traditionnelle remonte à l’époque des trois royaumes (époque féodale), et elle permet surtout de bénir les gens, les hôpitaux pour aider les malades à guérir. Elle est considérée dans le nord, comme étant une discipline à apprendre et dans le sud comme étant transmis de génération en génération au sein de la famille. Cette fête comprend des rituels chamanistes, un théâtre masqué et un marché.

Masil Festival à Buan : c’est un festival de partage. Les habitants se rendent dans les villages voisins et profitent des activités et les spécialités culinaires. Les visiteurs étrangers seront les bienvenues. Ces différents villages seront fiers de vous faire découvrir leur culture.

Festival culturel du Hanji de Jeonju : il met en avant les artisans qui y vivent pour permettre aux créateurs en tout genre de présenter leur collection : mode, fabrications d’objets artisanaux …

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer